Votre plateforme d'informations personnalisée sur les maladies cardiovasculaires

Arythmie cardiaque (fibrillation atriale)

Comprendre

Introduction

La fibrillation atriale est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. Si chez certaines personnes, des symptômes peuvent être constants ou occasionnels, aucun symptôme ne peut être ressenti chez d'autres.

Il est important de prévenir ce trouble et de le traiter efficacement afin d'éviter des complications. Il est nécessaire de consulter son professionnel de santé dès l'apparition des premiers symptômes.

Définition

Le cœur se divise en 4 parties : deux oreillettes dans la partie haute et deux ventricules dans la partie basse.

Schéma coeur

C’est un muscle qui se contracte grâce à un circuit électrique, ce qui lui permet de faire circuler le sang dans tout le corps humain. Normalement, ce système électrique permet au cœur de se contracter à un rythme régulier. Ce sont les battements du cœur.

En cas de fibrillation atriale ou FA, le cœur bat anormalement. Il s’agit d’un trouble du rythme cardiaque ou “arythmie” qui provoque des battements irréguliers et désordonnés.

Fibrillation atriale

La circulation sanguine vers le cerveau est alors interrompue par le caillot, c’est l’Accident Vasculaire Cérébral (AVC). L’AVC est souvent responsable de handicap.

Causes et facteurs de risque

La FA est fréquente au cours des maladies du cœur :

  • Cardiopathie congénitale (opérée ou non)
  • Hypertension artérielle
  • Atteinte des valves cardiaques (maladie valvulaire, opérée ou non)
  • Insuffisance cardiaque
  • Infarctus du myocarde

Elle peut aussi apparaître après une péricardite (inflammation du péricarde qui est le sac entourant le cœur) aiguë, une myocardite (inflammation du myocarde qui est le muscle cardiaque) aiguë, une embolie pulmonaire, ou après une chirurgie cardiaque.

Parmi les autres causes (non cardiaques), peuvent être retrouvées : un diabète, un dysfonctionnement de la thyroïde, une affection pulmonaire, une alcoolisation aiguë ou chronique, une hérédité, etc. Parfois, aucune cause n’est retrouvée. Avec l’âge, le cœur vieillit et l’électricité du cœur peut se dérégler, ponctuellement ou de manière permanente. Le risque de présenter une arythmie cardiaque augmente après 65 ans.

Maladies chroniques du coeur

Symptômes

Certaines personnes atteintes de FA peuvent ne ressentir aucun symptôme et ne pas être conscientes de leur maladie. Chez d’autres, les signes et les symptômes de la FA peuvent se manifester différemment. Le plus courant est une irrégularité constante ou ponctuelle du pouls (battements de cœur irréguliers ou rapides). En cas de doute, une consultation médicale pour effectuer un dépistage est nécessaire.

1 patient sur 3 ne présente pas de symptôm

D’autres symptômes plus rares peuvent également être présents : fatigue, vertige, faiblesse / malaise, perte de conscience, essoufflement, palpitations ou douleurs thoraciques. Une attention particulière à l'état général est importante car 1 patient sur 3 ne présente pas de symptôme.

Diagnostic

Le diagnostic doit être validé par un professionnel de santé : par la prise du pouls, et/ou par une auscultation cardiaque à l’aide d’un stéthoscope et par un électrocardiogramme pour confirmer le diagnostic.

Note : vous pouvez, par un geste simple, vérifier vous-même votre rythme cardiaque. L'objectif de cet examen est de mesurer le nombre de battements du coeur par minute et de décrire si ces battements vous semblent réguliers ou non.

Pour réaliser cet autocontrôle, vous poserez deux doigts au niveau du cou ou au creux du poignet au niveau du bracelet-montre. Votre médecin vous expliquera comment réaliser cet test.

Diagnostic

Complications

Le risque majeur de la FA est l’AVC :

  • Quand les battements sont irréguliers, le sang stagne : cette stagnation du sang favorise la formation de caillots dans les oreillettes.
  • Le caillot (ou une partie du caillot) peut se détacher, traverser les cavités cardiaques et migrer dans la circulation sanguine (les artères).
Graphique cerveau coeur
Risque d'AV

Lorsqu’un patient présente une FA, il a 5X plus de risque de faire un AVC.

Les signes d’alerte de l’AVC se manifestent au niveau :

  • Du visage par une déformation de la bouche
  • Des bras et des jambes par une faiblesse ou engourdissement d’un côté du corps
  • De la parole par une difficulté à parler
  • Des troubles sensitifs par une sensation de fourmillement du visage ou d'un membre.

Si l’un de ces symptômes survient subitement, alors le 15 doit être contacté au plus VITE. Une prise en charge rapide est indispensable. Plus le délai de prise en charge est long, plus les séquelles risquent d’être importantes et invalidantes.

 

EN SAVOIR PLUS | Prise en charge de l'arythmie cardiaque